© 2016-18 Yves-Marie Exumé : Pieds poudrés. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round

Visiter l'île de Gorée : Ce que vous devez savoir

29.10.2019

En planifiant notre séjour de 3 jours à Dakar, nous n'avions réservé que 2 choses : nos billets d'avion et nos chambres dans une maison d'hôtes.

J'avais, certes, une liste de choses à voir (le Monument de la renaissance africaine et la Mosquée de la Divinité) et des choses à faire (manger du thiéboudienne, acheter du tissu et visiter l'île de Gorée).


Mes recherches pré-voyage m'avaient montré que les agences offraient des services (tours, transport, etc.) à des prix exorbitants — genre 98 dollars américains par personne pour visiter l'île de Gorée. Il n'y avait aucune offre dans Airbnb Experiences.

Nous avons donc décidé de nous arranger nous-mêmes.

Bon à savoir

  • Pendant la période de notre séjour, 1 dollar américain valait un peu plus de 530 francs CFA.

  • Il n'y a pas de prix fixe pour les taxis. Ils n'utilisent pas de compteurs non plus. Il faut négocier un prix AVANT de monter dans le taxi.

  • Sur l'île, le cash est roi. Il vous en faudra pour votre guide, pour acheter des souvenirs et pour manger (en fonction du restaurants).


Se rendre sur l'île
Nous avons pris un taxi de notre maison, à Ouakam, pour nous rendre au Port autonome de Dakar. Notre hôte nous a dit combien le chauffeur de taxi devrait nous charger. Nous étions prêts à payer un maximum de 500 francs CFA de plus. J'appelle ça la taxe du touriste.

Le site Web du port indique les tarifs (il vous faudra un billet aller-retour) et l'horaire. Essayez d'arriver au port au moins 30-45 minutes avant l'heure du départ. 


Une fois arrivé au port, chechez le gichet qui vend les billets vers Gorée (5 200 francs CFA par personne — environ 10 dollars américains), procurez-vous vos billets et attendez le départ.

Visiter l'île
Un guide nous a abordé dès notre arrivée au port (à Dakar). Les guides portent des badges. Ils ne demandent pas de paiement à l'avance; vous devrez leur donner un pourboire à la fin de la visite. 

 

Nous lui avons donné 20 euros. Il semblait satisfait.

 

Le guide devrait vous expliquer en quoi consistera la visite. Il devrait aussi vous parler de coût : taxe pour visiter l'île et billets pour visiter la Maison de l'esclave.

 

Prévoyez au moins 4 heures pour visiter l'île, y compris le trajet aller-retour et un repas.

 

Lors de notre visite, le premier étage de la Maison des esclaves n'était pas ouvert au public. Ce qui a un peu écourté notre visite.

 

L'île est petite — moins d'un kilomètre carré, environ 900 m de long. Vous aurez le temps de l'explorer. Prenez votre temps. L'île est un véritable bijou. Votre guide devrait être en mesure de vous raconter des anecdotes sur les habitants de l'île. Demandez à votre guide de vous montrer la maison où Léopold Sédar Senghor venait passer du temps en quête de tranquilité.

Allez jusqu'au fort pour voir les canons  et autres structures datant de la Seconde Guerre Mondiale. Allez voir le monument érigé au nom de ceux qui on été enlevés du Continent. 

 

 

 

 

Acheter ses souvenirs

Tout coûte plus cher sur l'île. Vous trouverez tout ce qui se trouve sur l'île dans les marchés de la ville.

 

Toutefois, rendez-vous au marché artisanal. Allez regarder les artisans réaliser des tableaux avec du sable.

 

Il se pourrait que, comme nous, vous rencontriez Coco Chanel, une vendeuse, qui vous invite à venir voir son magasin. Allez-y! Mais sachez que la taxe du touriste est beaucoup plus élevée sur l'île.

Manger sur l'île 

Le seul repas qui ne m'a pas plu pendant mon séjour au Sénégal est celui que j'ai mangé sur l'île.

 

Nous avons demandé à notre guide de nous recommander un restaurant. Il nous a amené dans l'un des nombreux restaurants de trouvant près du quai.

 

Déception totale! Nous aurions mieux fait d'aller manger sur le Continent.

 

 

On ne saurait visiter Dakar sans se rendre à Gorée. Si ce n'est pour son histoire, allez-y pour sa beauté ou pour échapper au chaos des rues de Dakar. 

 

Tranquilité garantie!

Please reload

RECENT POSTS:
SEARCH BY TAGS:
Please reload

October 11, 2019

Please reload