• aymexume

La famille élargie haïtienne ou l’ancêtre de Airbnb


Avant les sites Web comme Airbnb et Home Away, il y avait la famille élargie haïtienne, qui comprend entre autres les cousins, les cousins des grands-parents, les amis de la famille, les anciens camarades de classe, les anciens voisins. Bref, toutes les personnes qui, d’une manière ou d’une autre, sont assez proches de vous, de vos parents, de votre conjoint, et j’en passe, pour accepter de vous héberger.

Ce réseau, c’est le tout premier Airbnb. D’ailleurs, je pense qu’il survivra à ce site! Pourquoi? Parce que l’hospitalité fait partie de notre culture.

Des logements (un peu) partout au monde

États-Unis. Canada. République Dominicaine. Bahamas. France. Iles Turques (Wi, jis nan Ziltik gen Ayisyen). J’en passe. Nommez un pays, il s’y trouve peut-être un haïtien, voire toute une communauté, prêt à vous recevoir du moment où quelqu’un vous recommande.

Quelqu’un m’a dit un jour qu’il y avait une communauté haïtienne en République Tchèque. Je n’ai pas encore vérifié cette information. Mais cela ne me surprendrait nullement.

Réservation instantanée

J’ai en ma possession la clé de la maison de ma tante. Je peux débarquer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Bon, par politesse, j’appelle toujours avant.

Il suffit d’un coup fil ou d’un courriel pour que votre hôte vous ouvre ses portes. Souvent, l’hébergement comprend les repas et les déplacements. Il suffit de faire un « geste », un petit cadeau montrant que vous aviez pensé à eux. Si vous venez d’Haïti, le Barbancourt, le Kremas et le café « pays » sont les bienvenus!

De plus, on a l’avantage de connaître plus ou moins bien les règles de la maison o l’on se rend. Nul besoin de lire tout un manuel et de confirmer que le papier-toilette est inclus.

Laisser un commentaire

Il n’existe pas de système d’évaluation plus fiable. Sur un site Web, vous devrez lire plusieurs commentaires avant de vous faire une idée de la situation. Faire le tri entre les éternels geignards et les utilisateurs objectifs risque de vous prendre du temps. Cependant, au sein du réseau, vous avez l’avantage de connaitre plus ou moins bien les personnes qui les fournissent pour savoir qui exagère et qui décrit les choses telles qu’elles le sont. Vous pourrez aussi communiquer directement avec eux.

Il y aura ceux qui tiennent à ce que vous les accompagniez à l’église ou ceux dont les enfants touchent à tout. Tout le monde vous dira d’éviter la maison d’untel parce qu’il s’irrite pour un rien.

De même, les hôtes et hôtesses se parlent. Vous avez intérêt à vous comporter correctement. Sinon, l’accès au réseau risque de devenir de plus en plus difficile.

La concurrence

La concurrence est féroce, du moins dans ma famille. Une de mes cousines s’est plaint un jour que tout le monde préférait se rendre chez Tatie Ch. Il faut dire que Tatie Ch. est cool et qu’elle partage sa clé. Donc…

Les incitatifs sont nombreux. C’est à qui sera la meilleure cuisinière, l’hôtesse la plus attentionnée. Il y a ceux qui prendront des jours de congé rien que pour passer du temps avec vous. D’autres mettrons à votre disposition voiture et passe d’autobus. Tout pour que vous vous sentiez à l’aise.

Les incidents diplomatiques

Tatie Co. crierait au scandale si je me rendais à Montréal et que je ne passais pas, au moins, la saluer.

C’est là l’un des inconvénients du réseau. D’une part, on devient presqu’obligé de « descendre » chez la parenté sous peine de faire face aux reproches. D’autre part, se rendre au même endroit à chaque visite s’apparente à la routine — une routine que bien des voyageurs tentent d’éviter.

Ainsi, pour ne déplaire à personne, il faut songer à prévoir une ou deux nuitées par personne. L’itinéraire en prend un coup, mais les relations sont préservées.

De l’utilité de ce réseau

Économies garanties! Imaginez avoir de la famille à proximité de New York, de Paris, de Londres. Un ami possédant une maison de vacances à Port-Salut est une perle rare!

Il a l’avantage de vous faire vivre l’expérience « chez l’habitant » tout en vous trouvant dans un milieu assez familier. La diaspora haïtienne se forme depuis près d’un siècle (officiellement), certains de ses membres se sont totalement intégrés à leur pays d’accueil. Ils peuvent vous montrer les dessous de la ville où ils vivent tout en vous entretenant de politique haïtienne.

#famille #haiti #logement #hospitalité

0 views

© 2016-18 Yves-Marie Exumé : Pieds poudrés. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round