• aymexume

Buenos Aires : le top 6


Buenos Aires m’a séduite. Je suis tout simplement tombée sous son charme. L’architecture, l’énergie, la bouffe. Tout pour plaire. L’espace d’un après-midi, j’ai sérieusement songé à y immigrer. Mon espagnol n’était pas à son top – il ne l’est toujours pas. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais y faire. Mais je voulais y rester. Bouteilles de vin à 80 pesos (8 $ américains à l’époque). Délicieux steaks. 12 degrés centigrades en hiver. Un système de transport en commun fiable. Passez-moi le formulaire d’immigration!

Si vous vous y rendez un jour, voici six activités que je vous recommande.

Chanter « Don’t Cry for me Argentina » du haut du balcon de la Casa Rosada

Commençons par dire que je n’étais pas la seule à le faire. D’autres visiteurs, y compris des Argentins, ont aussi fredonné quelques notes. Si vous choisissez de ne pas exercer vos cordes vocales, visitez tout de même la Casa Rosada. C’est d’ailleurs le seul endroit où Ernesto « Che » Guevara occupe une place d’honneur. Son portrait trône dans la Galería de los Patriotas Latinoamericanos. Un don du gouvernement cubain.

La Casa Rosada offre un bel aperçu de l’histoire argentine. On y célèbre les fils et filles (artistes, politiciens, scientifiques, écrivains et sportifs) qui ont fait honneur à la nation. Mon constat : l’Argentine vénère encore Maradona. Il n’y a pas moins de 6 photos de lui dans la Galería de los Idolos Populares; il n’y a qu’une de Messi.

Explorer la Feria San Telmo

Tous les weekends, le quartier de San Telmo revêt ses plus beaux atours pour séduire son public (en majeur partie des Porteños). Artistes, artisans et vendeurs envahissent les trottoirs et les rues. On y trouve de tout, de l’orchestre de tango au vendeur de tasses de mate, des danseurs de tango aux caricaturistes.

Si vous restez tard dans la soirée, vous aurez la chance de danser au son de la musique afro-brésilienne. L’édifice abritant le Movimiento Afrocultural se situe à San Telmo. Pour clôturer la foire, ses membres sortent dans les rues, et le son des tambours inondent les rues du quartier. Véritable bann apye à l’haïtienne.

Découvrir la passion du foot à La Bombonera

Que vous soyez un mordu du foot ou pas, rendez-vous à La Boca et visitez le stade des Boca Juniors. La passion qui s’y dégage suffit pour contaminer n’importe qui. La visite guidée risque d’être la façon pour vous de vous asseoir dans le stade; il est pratiquement impossible de trouver des billets pour un match.

Parcourir les salles du Teatro Colòn

Le meilleur guide au monde y travaillait lorsque j’y ai été. Véritable puits d’information. Il a répondu à toutes mes questions – ô que j’en avais. Il parlait un anglais impeccable et avait le don de capter l’attention du public.

Danser au tango avec les locaux

Oubliez le show de tango réservé aux touristes. Allez à une milonga. J’en parle plus longuement ici.

Visiter le cimetière de la Recoletta

Plus poltronne que moi, tu meurs! Pourtant, je ne garde que de bons souvenirs de ma visite au cimetière. Un véritable oasis de paix au cœur d’une ville active. Le cimetière offre calme et propreté. J’avoue que l’idée de se promener parmi des tombes peut donner la chaire de poule. Toutefois, les tombeaux sont si fastueux qu’on à peine à croire que La tombe d’Eva Peròn n’est pas des plus fastueuses

Y a-t-il d’autres activités que j’ajouterais à cette liste? Certainement! Buenos Aires Ciudad Emergente et le Buenos Aires Market.

#ameriquedusud #buenosaires

0 views

© 2016-18 Yves-Marie Exumé : Pieds poudrés. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round